Header Image

Corps et esthétique

Les personnes atteintes de cancer subissent souvent une détérioration importante de l’image du corps.  Les interventions chirurgicales mutilantes, les effets secondaires de certains traitements et le stress engendré  par la douleur sont autant de facteurs de dégradation corporelle. Le bien-être du corps passant par l’image de soi constitue donc naturellement l’un des quatre piliers de la médecine intégrative.

Les principales altérations de l’aspect physique rencontrées sont :

  • Modification des phanères (perte des cheveux, des cils et sourcils, altération des ongles)
  • Modification du tissu cutané (assèchement et fragilisation de la peau, modification du teint, stigmate de la fatigue)
  • Modification de la morphologie (œdèmes, amaigrissement…)

Soigner son apparence en dépit des effets du cancer et des traitements  permet à chacun de garder une image positive de soi et contribue au maintien d’une qualité de vie aussi bonne que possible.

Le corps, devenu objet de la maladie et du médecin, redevient celui du patient le temps des soins. La maladie est mise entre parenthèses.

De nombreux progrès ont été réalisés en ce sens ces dernières années avec de nouvelles compétences mises au service des patients en parallèle des soins spécifiques oncologiques.  La socio-esthétique, en pleine émergence depuis quelques années, s’inscrit dans ce cadre. Sa particularité est d’intervenir auprès d’une population fragilisée par la maladie.

A la Maison Mieux-Être, toute une gamme de soins est suggérée aux visiteurs, allant du soin du visage au maquillage correcteur, en passant par une manucure, une beauté des pieds, une séance coiffure mais également des conseils esthétiques (conseils couleurs, conseils perruques, comment nouer un foulard sur la tête, etc.).

Des massages  et des séances de réflexologie plantaire sont également proposés.  Le toucher et le contact occupent une place prédominante dans le bien-être général. Non seulement les massages permettent de diminuer l’anxiété et la dépression, mais ils atténuent également la douleur et les tensions musculaires.

Toutefois, les personnes atteintes de cancer ou en cours de traitement ont une peau fragilisée et une immunité diminuée. Certains  actes ou soins ne peuvent être effectués. L’ensemble des soins prodigués dans la Maison est validé par l’équipe médicale de même que les produits employés.


Références :

  1. Cancer et socio-esthétique : évaluation psychologique des changements de l’image du corps grâce au dessin de la personne. J. Bouak, E. Bouteyre. Psycho-oncol. (2010) 4 :S38-S46
  2. Une nouvelle approche en soins palliatifs : la socio-esthétique. Alloncle Janick. InfoKara, 2/2002 (Vol.17), p.59-60.
  3. Fondation contre le Cancer : Conseils bien-être et beauté
Top